Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel

~~Ce samedi 4 octobre 2014, à la salle polyvalente de Berville sur Seine, les bibliothèques d’Anneville Ambourville et de Berville sur Seine ont organisé le 15ème festival de lecture à voix haute offert par l’Association pour l’Animation dans le Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande.

En première partie « La guerre de 14-18, ses peintres et ses poètes » Un spectacle de lectures, diaporama et Chansons suivant des textes et poèmes des grands auteurs ayant vécu cette tragédie, ainsi qu’à ses peintres dont leurs tableaux aux personnages torturés et ses paysages d’enfer, sont des témoignages directs les plus expressifs que nous ayons pu voir jusqu’à présent.

A l’entracte, un apéritif dînatoire a permis de nous faire patienter jusqu’à la seconde partie, et les commentaires n’ont pas manqué à propos cette absurde guerre de 14-18

En seconde partie « Felix Leclerc et les Tziganes » Depuis des années les chansons de Félix Leclerc accompagnent Henry Dubos. Un jour, elles rencontrèrent la musique slave. Est-ce vraiment un hasard ? Félix Leclerc était aussi violoniste et sa musique emprunte aux grands espaces de l’Europe de l’est autant qu’à l’immensité de la terre canadienne : silence, neige, taciturnes, bouleaux et longs secrets à découvrir.

Ce soir là, le public fasciné par les doigts de Martial Murray dansant sur les cordes de sa cithare, faisant jaillir les notes qui s'enroulent comme des perles et parfument l'air de mélodies tendres et cristallines, les doigts magiques de Tania Dubos virevoltant avec une incroyable virtuosité sur son piano et les textes sublimes si bien interprétés par Élisabeth Touchard ont accompagné la voix chaude et grave de Henry Dubos et sa guitare dans une ambiance de cabaret. Le public était conquis.

SOIREE LECTURE A VOIX HAUTE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article